Coeur du Sundgau > Lire un article > Le Sacrement du Mariage en réflexion !
le 08/06/2018 à 14:15
Insriptions 1ère Communion - Rappel
Il est encore possible d'inscrire les enfants nés en 2010 au parcours de préparation à la Première Communion: jusqu'au 31 juillet 2018 au presbytère de Hirsingue ...
le 29/10/2017 à 21:36
Visite pastorale autour de la tente de la Rencontre - A HIRSINGUE, du 18 au 24 JUIN 2018
Rencontres sous la Tente de la Rencontre, du lundi au vendredi. Le curé vous attend, pour vous écouter et échanger avec vous. Rencontres avec les visiteurs de malades, aidants, ....

LES PAROISSES
ORGANISATION GENERALE DE LA PAROISSE
EGLISE
Des Gestes pour le Baptêmes
Démarche à faire pour le Baptême
BENEDICTIONS ARBRES de la RECONNAISSANCE
RENTREE SCOLAIRE 2013-2014
LA REGLEMENTATION FUNERAIRE
CHRONIQUES PASTORALES
CHRONIQUES PASTORALES 2
LES PAROISSES !
LA VIE PAROISSIALE 2
MCR Mouvement Chrétien des Retraités
LA COMMUNAUTE DE PAROISSES
OBSEQUES en COURS sur la Communauté
DYNAMIQUE DIOCESAINE
PASTORALE des ENFANTS
CONCILE VATICAN II - 50 ans
LE MARIAGE !
LE BAPTEME en Eglise
PASTORALE de la SANTE
INFORMATIONS PASTORALES
LETTRE PASTORALE de notre Archevêque
EAP EQUIPE ANIMATION PASTORALE
LES SACREMENTS
LA VIE PAROISSIALE
BOUGE TON EGLISE
HOMMAGE à nos BENEVOLES !!!
LA PASTORALE DES JEUNES
LE SAVIEZ VOUS ?
CARITAS Equipe Locale
ART SACRE FELDBACH
AIR du TEMPS ?
LITURGIE
Servants d'Autel / enfants de Choeur....
CONSEILS de FABRIQUE
CPM CENTRE de PREPARATION aux MARIAGES Haut Rhin
CITATIONS du MOIS !
JEAN PAUL II
CMR CHRETIENS en MONDE RURAL
PRIERES pour Aujourd'hui !
HISTOIRE du DIOCESE de STRASBOURG
SOUVENIRS
ARCHIVES
Le Sacrement du Mariage en réflexion !      

Le sacrement de mariage : (rubrique CPM) 

Le mot « mariage » désigne non seulement l'inauguration d'un état de vie mais cet état de vie lui-même. Disons même que l'on entre progressivement dans le sacrement.

Souvent considérés engagés l'un vis à vis de l'autre, en privé, beaucoup de couples désirent cependant prendre cet engagement "devant Dieu" … Dieu n'est pas seulement un témoin privilégié, il s'engage lui aussi, auprès d'eux, dans l'alliance qu'ils font ensemble à deux, et ensemble avec lui.  Dans leur communion de vie, Dieu est présent : c'est le sacrement.
Le mot « mariage » désigne non seulement l'inauguration d'un état de vie mais cet état de vie lui-même dans toute sa durée, de même le sacrement s'étend-t-il à toute la vie du couple. Disons même que l'on entre progressivement dans le sacrement.

Le jour de la célébration à l'église, les mariés vivent déjà la totalité de leur mariage.

De même que le mot « mariage » désigne non seulement l'inauguration d'un état de vie mais cet état de vie lui-même dans toute sa durée, de même le sacrement s'étend-t-il à toute la vie du couple. Disons même que l'on entre progressivement dans le sacrement.
C’est certainement au cours des années de mariage
, que les époux en découvriront la permanence et la richesse, qu’ils en comprendront la plénitude, qu’ils apprendront à percevoir la présence du Christ ressuscité dans le quotidien de leur vie. La « déclaration d’intention », rédigée par les mariés pour la célébration, porte des facettes du projet de vie. La notion de sacrement elle-même peut être comprise de façon quelque peu magique.  Lorsque nous parlons de « gestes qui signifient et réalisent », reconnaissons que nous ne sommes pas loin de la magie, définie par Freud comme « croyance en la toute puissance des mots ou des gestes ».

Comme tout sacrement, le sacrement de mariage est " une rencontre avec Dieu à partir d'une réalité humaine vécue " ... en l’occurrence la communion d'amour entre un homme et une femme, qui se fonde sur le oui de l'engagement.
Ce n'est pas seulement ce oui, mais toute la vie des époux qui devient lieu de rencontre avec Dieu "c'est la vie conjugale, l'échange mutuel des époux dans la durée de leurs existences conjuguées qui est la matière du sacrement et non seulement le oui initial". Tout n’est pas fini quand le rite sacramentel a été posé, quand la célébration se termine. Au contraire tout continue et quelque chose de neuf commence, qui va se déployer tout au long de la vie. …
Une parole peut être dite après le rite, qui ne pouvait pas l’être avant.
C'est toute la vie de tendresse entre les époux
, sous ses formes variables à travers la durée, qui va incarner le sacrement, lui donner chair, l'entretenir comme on entretient un feu. Le langage des gestes, qui est le langage du désir, confirme la vocation des corps à exprimer l'alliance.  La caresse, l'étreinte, le baiser, la relation sexuelle disent l'accueil et le don réciproque, l'apprivoisement des corps toujours renouvelés, l'ouverture à l'autre et la douceur de l'enveloppement mutuel, la plus grande des proximités sur fond d'expérience de la différence. L'union des corps est aussi réconciliation avec la vie, ressourcement, moment de jeu, de fête et de repos au milieu des difficultés de l'existence.

L’engagement dans la durée participe à un ajustement personnel et de couple qui « se fait » progressivement.  L’écoute, un véritable dialogue, l’amour gratuit - reçu, donné sans attente - participent à une dynamique de croissance. L’homme et la femme évoluent alors de plus en plus et de mieux en mieux dans « qui ils sont véritablement ». Tout se passe comme si les conjoints, en consentant l’un à l’autre, étaient introduits dans une dimension nouvelle de l’amour ; l’amour comme don, sans retour, acte gratuit dont le psychisme humain, par ses propres ressources, est si peu capable …

Entrer dans un dynamisme qui dépasse les ressources du désir et de la volonté. Recevoir l’amour d’une source invisible créatrice, divine. Découvrir que l’amour n’est pas seulement don mais donné, que nous recevons le mouvement même par lequel nous nous donnons.

La tradition chrétienne appelle Agapé ce pur mouvement de don qui vient de Dieu, qui est la vie divine elle-même.
C’est ainsi que, progressivement
, discrètement, peut être comprise la présence de Dieu dans les relations.
Dans le oui à Dieu, Dieu se donne. Le oui à Dieu est aussi oui de Dieu, qui vient habiter le consentement, lui donner vie et consistance. Dieu peut être reconnu comme le Tiers dans la relation. …
Cette perspective est le chemin de foi qui donne une signification à tous nos actes, nos décisions qui se veulent aller dans le sens de cette dynamique d’Amour…
Les conjoints n’en sont pas les seuls sujets
, le sacrement est aussi un acte de l’Eglise elle-même qui, à travers lui, s’engage, se reconnaît et se construit.

La mission du couple s'étend au-delà des quatre murs de l'appartement. Le couple et la famille en tant que tels ont une mission vers l'extérieur : accueil, témoignage, entraide, liturgie, catéchèse, etc.
Du corps des époux au corps familial et de celui-ci au corps ecclésial et social, la dynamique du sacrement est aussi une dynamique d'intégration et de service.…
Entre le mariage humain et l'Alliance divine, a lieu un va-et-vient.

Le mariage révèle un aspect de Dieu et Dieu révèle la vérité du mariage.
L'alliance et l'Alliance s'éclairent mutuellement.

Support clé : « Le mariage » Auteur : Xavier Lacroix . Ed. de l’atelier