Coeur du Sundgau > Lire un article > Dialogue Inter GENERATION Huttenheim 2011
le 08/06/2018 à 14:15
Insriptions 1ère Communion - Rappel
Il est encore possible d'inscrire les enfants nés en 2010 au parcours de préparation à la Première Communion: jusqu'au 31 juillet 2018 au presbytère de Hirsingue ...
le 29/10/2017 à 21:36
Visite pastorale autour de la tente de la Rencontre - A FELDBACH, du 16 au 22 JUILLET 2018
Rencontres sous la Tente de la Rencontre, du lundi au vendredi. Le curé vous attend, pour vous écouter et échanger avec vous. Rencontres avec les visiteurs de malades, aidants, ....

LES PAROISSES
ORGANISATION GENERALE DE LA PAROISSE
EGLISE
Des Gestes pour le Baptêmes
Démarche à faire pour le Baptême
BENEDICTIONS ARBRES de la RECONNAISSANCE
RENTREE SCOLAIRE 2013-2014
LA REGLEMENTATION FUNERAIRE
CHRONIQUES PASTORALES
CHRONIQUES PASTORALES 2
LES PAROISSES !
LA VIE PAROISSIALE 2
MCR Mouvement Chrétien des Retraités
LA COMMUNAUTE DE PAROISSES
OBSEQUES en COURS sur la Communauté
DYNAMIQUE DIOCESAINE
PASTORALE des ENFANTS
CONCILE VATICAN II - 50 ans
LE MARIAGE !
LE BAPTEME en Eglise
PASTORALE de la SANTE
INFORMATIONS PASTORALES
LETTRE PASTORALE de notre Archevêque
EAP EQUIPE ANIMATION PASTORALE
LES SACREMENTS
LA VIE PAROISSIALE
BOUGE TON EGLISE
HOMMAGE à nos BENEVOLES !!!
LA PASTORALE DES JEUNES
LE SAVIEZ VOUS ?
CARITAS Equipe Locale
ART SACRE FELDBACH
AIR du TEMPS ?
LITURGIE
Servants d'Autel / enfants de Choeur....
CONSEILS de FABRIQUE
CPM CENTRE de PREPARATION aux MARIAGES Haut Rhin
CITATIONS du MOIS !
JEAN PAUL II
CMR CHRETIENS en MONDE RURAL
PRIERES pour Aujourd'hui !
HISTOIRE du DIOCESE de STRASBOURG
SOUVENIRS
ARCHIVES
Dialogue Inter GENERATION Huttenheim 2011      

DIALOGUE SUR L’HISTORIQUE DU REAMENAGEMENT PASTORAL

11.11.11  A HUTTENHEIM

POUR COMPRENDRE L'AUJOURD'HUI

Jeune : Dis, mamie ? Pourrais-tu m’aider à financer Les JMJ ? Les prochaines sont au Brésil en 2013 et je rêve d’y aller !

Jeune : Et nous ? Le pélé- jeunes de l’an prochain ?

Adulte : Quelle chance vous avez, les jeunes aujourd’hui, de pouvoir vivre votre foi à l’échelle planétaire !

Jeune : Comment c’était alors quand tu étais plus jeune ?

Adulte : Bien différent ! Autrement !  Mais nous vivions aussi de belles choses…

Jeune : Pourquoi y a-t-il tant de monde dans cette salle ?

Adulte : C’est la fête de l’évangélisation et de l’animation pastorale. Nous marquons la fin du réaménagement pastoral, de la constitution des CP avec les EAP, les CPCP et…

Jeune : CP ! EAP ! CPCP ! Là, tu es trop mamie ! Et on dit que les jeunes matraquent la langue française !

Jeune : EAP comme Equipe Agricole de la Plaine, comme Equipe d’Anciens Profs ?

Jeune : Comme …

Adulte : Non, comme Equipe d’Animation Pastorale pour aider les chrétiens à vivre leur foi dans un lieu donné.

Jeune : Ah ! Alors on pourrait dire Ensemble avec le Père ?

Jeune : Ou, Espérer à plusieurs, Eglise Agréable au Peuple…

Adulte : Là, vous êtes déjà plus dans la dynamique ! La société bouge, évolue. Vous dites assez qu’autrefois ce n’était pas pareil. Et vous avez raison. C’est pourquoi, l’Eglise bouge aussi et cherche toujours comment toucher les gens, comment évangéliser ?

Jeune : Et c’est pour cela que vous vous rassemblez aujourd’hui ?

Adulte : Oui, nous marquons la fin d’une étape dans la restructuration du diocèse, la fin du réaménagement pastoral.

Jeune : Maman est personne-relais, elle en parle parfois à table. Dis, j’ai l’impression que ce n’est pas toujours facile ce réaménagement pastoral, même si vous faites la fête aujourd’hui.

Adulte : Oui, on sait d’où on vient, mais on ne voit pas toujours où on va… Ce n’est pas évident, nous sommes bousculés, nous ne pouvons plus nous reposer sur nos habitudes. Cela peut aussi faire souffrir…

Jeune : Souvent, je pense aux disciples au temps de Jésus, c’était bien plus facile pour eux que pour nous 

Adulte : Vous croyez !!!

Jeune : Oui, les disciples ont vu Jésus, l’ont suivi, ont vécu avec lui. C’était simple pour eux de croire !

Adulte : Pourtant, ils n’ont pas pu s’installer, ni dans un lieu, ni dans leur certitudes.

Jeune : Que veux-tu dire ?

Adulte : On peut lire dans l’Evangile de Matthieu qu’après la résurrection, Jésus a dit à ses disciples : « Allez, de toutes les nations, faites des disciples » (Mt 28, 16-20) ou dans celui de Jean « De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie » (Jn 20)

Jeune : Ben alors, les disciples déjà ont dû s’organiser ?

Jeune : C’était peut-être déjà le premier réaménagement pastoral !!!

Adulte : Oh, tu peux rire, mais les disciples ont dû sortir de chez eux, se déplacer…

Jeune : Oui, comme nous quand il n’y a pas de messe dans la paroisse

Jeune : Chez nous, ça râle souvent ! Oui, c’est plus comme avant…

Adulte : La mission des apôtres était grande et leur responsabilité aussi.

Jeune : Si je comprends bien, les apôtres ont organisé l’Eglise, ils sont allés de pays en pays dire comment il faut faire

Adulte : Là, vous prenez des raccourcis, cela ne s’est pas fait aussi vite. Dans toute l’histoire, depuis 2000 ans, L’Eglise a dû bouger pour s’adapter à ce que vivaient les hommes, afin de toujours pouvoir annoncer la Bonne Nouvelle du Salut.

Jeune : Donc, au début, il n’y avait pas de CP, d’EAP, de CPCP et tout ce qui va avec ?

Adulte : Non, il y a eu tout un processus, ces dernières années, initié par différents évêques.

Jeune : Ben, raconte-nous !

Adulte : Il faut regarder les choses avec lucidité et courage. La société a énormément changé : moins de monde dans les églises, moins de prêtres mais au départ, dans les années 60, je précise 1960, ce qui se cherchait n’était pas seulement lié au manque de prêtres mais à l’évolution de toute la société et ses répercussions sur la vie de l’Eglise. La pastorale a dû chercher de nouveaux chemins pour continuer à rencontrer les gens et annoncer l’Evangile.

Jeune : Vous avez fait comment alors ?

Adulte : Suite aux travaux du concile Vatican II, Mgr ELCHINGER installe les vicaires épiscopaux en 1967 et il pousse à la création des Zones pastorales, le diocèse a été divisé en 14 zones. Peu à peu, on associe de plus en plus de laïcs pour la religion à l’école, pour le catéchisme, des responsables d’équipe, des lecteurs…

Jeune : Parce que cela n’existait pas avant ???

Adulte : Non, tout était de la responsabilité des prêtres. Puis, du début des années 70 …

Jeune : Date de la destruction du temple de Jérusalem !

Adulte : 1970 !!! Et  jusqu’à la fin de ces années, la perspective de la diminution du nombre de prêtres est là et on appelle les premiers agents pastoraux laïcs sur des postes concordataires. On reparle aussi des diacres permanents en Alsace.

Entre 1984 et 1997, Mgr BRAND a initié une grande réflexion sur l’avenir avec une restructuration pastorale. Une plaquette intitulée  « De la paroisse au secteur paroissial » est éditée. 

Mgr DORE retient le terme de réaménagement pastoral et entre 1997 et 2007, on assiste à cette grande réorganisation du diocèse pour que l’Eglise d’Alsace réponde au mieux, avec les moyens qu’elle a, aux questions posées face à tous les changements de la société et de l’Eglise.

Deux années importantes : 2002 et 2003 et les deux assemblées pré-synodales à Matzenheim.

Jeune : « pré-synodal » encore un terme mystère comme vous les aimez !

Adulte : Oui, c’est un mot qu’on n’utilise pas beaucoup dans le langage courant.

Un synode, c’est une assemblée, convoquée par le Pape ou un évêque, pour réfléchir sur la situation et les problèmes de l’Église catholique dans le monde ou dans un diocèse. Le synode, c’est un peu le conseil du Pape ou d’un évêque.

Jeune : Ouah ! Là, ça a l’air sérieux !

Adulte : Oui, c’est un acte de responsabilité partagée. Donc en 2002 et 2003, il y a eu deux assemblées à l’initiative de l’évêque qui ont abouti à la création des responsables de Zone- vicaires épiscopaux et des animateurs de Zone, la création des Conseils pastoraux de Zone puis toute une réflexion sur l’organisation des communautés de paroisses avec le projet des équipes-relais, des CPCP, des EAP, des …

Jeune : Et nous y voilà !

Adulte : Ce qui est nouveau, ce sont les EAP, ces équipes qui participent à l’exercice de la charge pastorale du curé. Les laïcs trouvent une place nouvelle

Jeune : Mais, c’est vraiment bien organisé. On ne pense pas à tout cela quand on va à la messe, on trouve normal que tout cela existe.

Adulte : A chaque époque surgissent des initiatives nouvelles. Rien n’est jamais fini. A partir de 2007, Mgr GRALLET redéfinit la responsabilité des vicaires épiscopaux et nomme des Doyens Responsables de Zone qui avec un ou des adjoints conduit et anime la Zone pastorale avec l’animateur de Zone.

Jeune : En effet, ça bouge sans arrêt.

Adulte : Mais nous avons aussi eu la chance de pouvoir prendre du temps autour de la Parole de Dieu pour ne pas oublier que la mission de l’Eglise repose sur trois pôles : leiturgia, marturia, et diaconia.

Jeune : Autrement dit ? Avec des mots plus simples ?

Adulte : célébrer, annoncer et servir.

Jeune : Si je comprends bien  dire merci, parler et partager !

Adulte : Très important de ne pas garder tout ce qu’on sait de Dieu, de Jésus, de l’Esprit, tout ce qu’on vit grâce à eux. C’est ce qui pousse les membres des équipes d’animation pastorale et les autres car aujourd’hui plus que jamais, il faut parler, annoncer la Bonne Nouvelle de Jésus.

Jeune : Pourquoi, plus que jamais ?

Adulte : Parce qu’aujourd’hui, comme souvent par le passé, la vie est difficile et beaucoup de personnes manquent d’espérance et foi en l’avenir.

Jeune : Et qu’est-ce que l’Eglise peut changer ?

Jeune : Ben, dire qu’on est aimé de Dieu, cela peut tout changer dans la vie.

Adulte : Même si c’est difficile aujourd’hui, il ne faut pas baisser les bras, il faut bouger. C’est pourquoi, toutes les personnes que vous voyez là se bougent, s’engagent et travaillent à ce que l’Eglise soit toujours vivante et parle au cœur des hommes d’aujourd’hui. Et aujourd’hui, justement, les laïcs ont la chance de pouvoir être acteur, de faire avancer les choses.

Jeune : Quand nous avons fait la profession de foi, un copain avait dit qu’il croyait en Dieu car Dieu lui donne de l’optimisme.

Jeune : Moi aussi, je suis optimiste. Cela fait 2000 ans que l’Eglise existe. Pourquoi elle s’arrêterait maintenant ?

Jeune : Oui, ensemble, nous avons un parti pris d’espérance !