Coeur du Sundgau > Lire un article > Envoyés pour Annoncer l'Evangile 2012
le 09/03/2016 à 11:32
Rencontres pour la préparation au Baptême -
Les parents ayant un projet de Baptême pour leur enfant sont invités à s'inscrire au Presbytère de Hirsingue et à participer à une rencontre, les premiers mard...
le 08/04/2014 à 19:48
A SAVOIR ! - Renseignements Pratiques
  Quelques RENSEIGNEMENTS PRATIQUES   PERMANENCES au Presbytère de HIRSINGUE :     mardi après-midi, de 15 H à 17 H     mercredi...

LES PAROISSES
ORGANISATION GENERALE DE LA PAROISSE
EGLISE
Des Gestes pour le Baptêmes
Démarche à faire pour le Baptême
BENEDICTIONS ARBRES de la RECONNAISSANCE
RENTREE SCOLAIRE 2013-2014
LA REGLEMENTATION FUNERAIRE
CHRONIQUES PASTORALES
CHRONIQUES PASTORALES 2
LES PAROISSES !
LA VIE PAROISSIALE 2
MCR Mouvement Chrétien des Retraités
LA COMMUNAUTE DE PAROISSES
OBSEQUES en COURS sur la Communauté
DYNAMIQUE DIOCESAINE
PASTORALE des ENFANTS
CONCILE VATICAN II - 50 ans
LE MARIAGE !
LE BAPTEME en Eglise
PASTORALE de la SANTE
INFORMATIONS PASTORALES
LETTRE PASTORALE de notre Archevêque
EAP EQUIPE ANIMATION PASTORALE
LES SACREMENTS
LA VIE PAROISSIALE
BOUGE TON EGLISE
HOMMAGE à nos BENEVOLES !!!
LA PASTORALE DES JEUNES
LE SAVIEZ VOUS ?
CARITAS Equipe Locale
ART SACRE FELDBACH
AIR du TEMPS ?
LITURGIE
Servants d'Autel / enfants de Choeur....
CONSEILS de FABRIQUE
CPM CENTRE de PREPARATION aux MARIAGES Haut Rhin
CITATIONS du MOIS !
JEAN PAUL II
CMR CHRETIENS en MONDE RURAL
PRIERES pour Aujourd'hui !
HISTOIRE du DIOCESE de STRASBOURG
SOUVENIRS
ARCHIVES
Envoyés pour Annoncer l'Evangile 2012      

Trois années diocésaines autour de l'Evangélisation

projet_diocesain2012L’Évangile, une bonne nouvelle pour nos vies et pour le monde ! Voilà ce qui sera au cœur de la fête du 11.11.11 (11 novembre 2011) : ce jour-là l’archevêque de Strasbourg, Monseigneur Grallet, invite les membres des E.A.P.1 et des bureaux des Conseils de zone à se retrouver autour des ses principaux conseils (Conseil du Presbytérium, Conseil Diocésain de la Pastorale et Conseil Épiscopal) pour fêter dix ans de réaménagement pastoral8 ; en effet presque toutes les 171 communautés de paroisses du diocèse sont aujourd’hui reconnues officiellement. Les participants recevront les Orientations sacramentelles9, les Statuts des zones et des communautés de paroisses10 ainsi qu’un Annuaire des services diocésains.

À cette occasion l’archevêque lancera le prochain thème de la dynamique pastorale déployée sur trois années : l’Évangélisation. En effet l’Église s’interroge sur son lien au monde et la manière d’annoncer l’Évangile aujourd’hui. Pour aider les chrétiens à travailler ce thème, seul ou en groupe, le livret Une bonne Nouvelle à accueillir11 sera également remis.

Plus de mille personnes sont attendues, toutes en responsabilité ecclésiale ; la plupart d’entre elles sont des laïcs, montrant une nouvelle manière d’assumer la mission de l’Église : dorénavant elle est portée collégialement par l’ensemble des baptisés, prêtres et laïcs, dans l’esprit du concile Vatican II dont le cinquantième anniversaire sera fêté en 2012.

télécharger le programme

La nouvelle dynamique pastorale

L’Évangile, une Bonne Nouvelle pour nos vies et pour le monde ! Voilà ce qui sera au coeur de la fête du 11.11.11.
Le réaménagement pastoral avait pour but de mieux organiser la vitalité de notre Église diocésaine pour pouvoir continuer à proposer l’Évangile comme la Bonne nouvelle pour notre temps.

Après avoir pris trois années pour goûter la Parole de Dieu, pour célébrer avec la Parole de Dieu et pour chercher  comment la faire passer dans notre vie, le diocèse de Strasbourg est invité à vivre une nouvelle dynamique pour les  années à venir1. La dynamique autour de la Parole de Dieu n’en sera pas abandonnée pour autant. Le livre des Actes des  apôtres nous aidera à entrer dans les grandes attitudes qui ont marqué les premiers témoins de l’Évangile. Au cours de cette année 2011-2012, nous  serons invités dans les paroisses, les mouvements et les services à intérioriser l’Esprit et les attitudes qui doivent animer toute démarche d’évangélisation.  Pour pouvoir rendre compte de l’espérance qui nous habite, redécouvrons au cours de cette année que vivre de l’Évangile est une  expérience courageuse et joyeuse à la fois.

Monseigneur Joseph Musser, vicaire général

La Communauté de paroisses, chance et fragilité

Le 26 avril 2008, Mgr Kratz a procédé à la reconnaissance de la communauté des paroisses de l’Eau Vive (Huningue, Village Neuf et Rosenau). Avec environ 12 000 habitants, située dans le doyenné de Saint Louis, elle a été placée sous le patronage de saint Jean le Baptiste. Cette journée de célébration et de fête a été précédée par un travail de cinq années d’apprivoisement réciproque, d’ajustements nécessaires, de découverte,…

Arrivé en septembre 2006, j’ai eu la joie et la responsabilité d’accompagner la période directe de préparation à la reconnaissance. Aidé par l’EAP2 et le Conseil Pastoral, nous avons voulu faire de cette reconnaissance un moment de fondation. Nous avons pris le temps de nous dire ce que chaque paroisse avait à apporter à l’autre ; ce qu’elle a d’original, de complémentaire. Je me souviens de cette séance de travail du Conseil Pastoral où chaque délégué  était invité à dire ce qu’il trouvait d’intéressant et de riche dans les deux autres paroisses. Nous avons aussi pris le temps de multiplier les occasions de  rencontres et de travail en commun pour des célébrations de l’année liturgique, des fêtes paroissiales, des moments originaux comme un repas  interparoissial qui a réuni pour la première fois 350 convives autour d’une même fête. Aujourd’hui, près de 3 ans ½ après, je crois que l’Eau Vive qu’est  le Christ nous porte par sa grâce. De nombreux groupes et services ont compris la chance de pouvoir compter sur les forces vives des autres paroisses,  sans quoi ils ne pourraient plus travailler. Si l’identité paroissiale reste marquée affectivement, celle de la communauté de paroisses est acquise pour le  plus grand nombre. Cette première expérience de curé m’a déjà apporté beaucoup de joies et le Seigneur me donne de voir de nombreux fruits. Qu’il soit  remercié ! Je suis conscient cependant d’une certaine fragilité qui existera toujours dans le fait de travailler en communauté de paroisses et je mesure  combien le ministère de l’unité, l’amour et la patience sont nécessaires à une telle tâche ! Je crois cependant que nous n’avons que le choix d’unir nos  forces et que c’est une chance aujourd’hui de fédérer nos compétences !

Père Christophe Sperissen, curéLe hors-série «Une parole à vivre»

L’Évangile, un trésor à partager !

Au seuil de la nouvelle année liturgique, Carrefours d’Alsace a rencontré Mgr Grallet, archevêque de Strasbourg, au sujet de la nouvelle dynamique diocésaine.

Monseigneur, une nouvelle dynamique diocésaine va se mettre en place ce mois-ci, pouvez-vous nous expliquer ce qu’il en est ?

Notre nouvelle phase pastorale sera l’évangélisation, en lien avec la nouvelle évangélisation demandée par Benoît XVI. L’invitation du pape arrive au  bon moment. Il ne s’agit pas d’une évangélisation neuve qui rende l’ancienne obsolète. Il nous est demandé de vivre en fonction du monde contemporain avec des moyens appropriés.

Pourquoi est-elle nécessaire aujourd’hui ?

Je vois bien que très peu de gens connaissent l’Évangile et trop peu de personnes y réfèrent leur propre vie. Ce sera l’occasion de le redécouvrir. Certains passages des Actes des Apôtres nous montrent comment les premières communautés chrétiennes vivaient, comment elles dépassaient leurs peurs et leurs difficultés et enfin comment elles incarnaient la vitalité de la communauté dans un monde païen. On est chrétien par réflexe en Alsace mais il faut se revitaliser de l’intérieur. Avant d’évangéliser autrui, il faut se laisser évangéliser soi-même. Les deux vont de pair.

Que va-t-il se passer le 11 novembre 2011 à Huttenheim ?

Cette journée rassemblera tous les acteurs de la pastorale du diocèse : membres des EAP1 des 170 communautés de paroisses3, des conseils et des  services diocésains. À chaque curé et communauté de paroisses de relayer l’information. Dans le sigle de l’EAP, la première lettre symbolisera  l’évangélisation. C’est l’attitude intérieure qui prime. On peut faire mille choses et ne jamais rencontrer le Christ. Le message de cette année est de se laisser toucher par le Christ.

Comment voyez-vous la suite des reconnaissances de paroisses dans le diocèse ?

Avec confiance et attention à la fois. Le nombre décroissant des prêtres a demandé une autre organisation. C’est une démarche de charité : on fédère nos quelques moyens pour les mettre à la disposition de tous. C’est pour moi une grande joie de voir l’organisation de notre diocèse qui ne laisse personne sur le bord. Il existe bien sûr encore des ajustements à faire pour que chacun trouve sa juste place. Il faut composer avec les caractères de tous ; les tensions inévitables signifient que le Corps est vivant. La confiance s’accompagne d’une vigilance où laïcs et prêtres ont toute leur place. Nous souhaitons aussi relancer le service des vocations du diocèse. Il nous faudra pour cela un certain nombre de prêtres disponibles.

Avez-vous un message à faire passer à nos lecteurs ?

Je vous salue tous et vous encourage. Pour vous qui êtes chez vous et de santé fragile, je vous envoie tous mes voeux à vous et vos familles. Je voudrais vous dire que l’Évangile4 est un trésor à partager. Ce qu’on ne partage pas, on le perd. Nous arriverons au paradis, riches de ce que nous aurons partagé. Puisez dans le trésor de l’Évangile, osez dire que vous êtes chrétiens et heureux de l’être. Je crois au bonheur d’être chrétien. Le Christ nous donne tout  ce qui est nécessaire à notre vie5.

Propos recueillis par Laurence Levard

Rendre témoignage à l’Évangile !

Parler de nouvelle évangélisation semble mettre en cause le passé. Pourtant, serions-nous ce que nous sommes si nous n’avions pas été, déjà, évangélisés ? Mais jusqu’à quel point cette Bonne Nouvelle imprègne-t-elle l’ensemble des actes de notre vie privée, professionnelle, publique, économique, politique…? Sommes-nous vraiment pétris par l’Évangile ?

En préambule du Synode sur l’évangélisation6 et de la nouvelle dynamique diocésaine (cf. la Fête de l’Évangélisation et de l’Animation Pastorale), le Conseil Épiscopal a choisi de consacrer une journée de travail à ce sujet, avec Henri-Jérôme Gagey, théologien.

Pourquoi évangéliser ?

Dans le contexte de déchristianisation qui est le nôtre, l’idée revient régulièrement de la nécessité d’une nouvelle évangélisation. On a imaginé des  stratégies de réaction, de reconquête, de repli identitaire… Aujourd’hui, nous sommes clairement dans une situation de postchrétienté, de véritable « pliure civilisationnelle ». L’Église n’apparaît plus comme le chemin unique du salut. Et pourtant, elle est sacrement du Royaume ! Accueillant de  nouveaux croyants et baptisant, elle s’engage, et engage, dans un travail d’évangélisation, d’imprégnation de tout l’espace humain, de toutes les activités  des hommes, avec un esprit de totale gratuité, au service de la divinisation de l’homme.

Évangélisation et liturgie

Dans la liturgie, nous sommes, individuellement et ecclésialement, évangélisés. La messe doit nous faire du bien, nous recharger spirituellement.  L’Eucharistie nous aide à être sujets, à faire notre unité et à réaliser ce que nous annonçons. Elle est service évangélique de l’humain en nous et autour de nous !

Se laisser évangéliser

L’évangélisation ne peut être une stratégie pastorale. Elle connaît des chemins divers, multiples. Il n’y a ni moyens infaillibles, ni passages obligés. Elle est l’affaire de toute l’Église et je me dois d’y prendre ma part, seulement ma part, mais toute ma part. Cela commence par me laisser évangéliser  moi-même. Faute de quoi rien ne serait juste et ajusté. Il nous faut nous laisser saisir par Jésus, devenir son disciple, son ami, vraiment. Nous laisser  configurer à Lui. Vivre dans son intimité. Le reste viendra par surcroît !

Cette année, notre diocèse est appelé à vivre des temps forts spirituels. Le Conseil Épiscopal vivra une telle journée, le Jeudi-Saint, à l’abbaye de Baumgarten. En préambule du Triduum Pascal, nous nous laisserons toucher par le Christ. Peut-être serons-nous alors un peu mieux disposés pour «  rendre témoignage à l’Évangile de la Grâce de Dieu7 ».

Numero_special_11nov11 nov11_livret-annuaire nov11_livret-orientations nov11_livret-statut-zones

Participation aux frais : 5,00 euros
A commander à l’archevêché 16 rue Brûlée à Strasbourg


1- Équipe d’Animation Pastorale, 5 à 7 personnes qui animent la communauté de paroisses avec le curé.
2- Voir également l’interview de Mgr. Grallet
3- 20% des communautés restent à reconnaître.
4- Cf St Paul : « Malheur à moi si je n’évangélise pas » 1 Co 9,16.
5- Emission Rencontre Catholique du 6-11-2011.
6- Ce synode se déroulera à Rome en octobre 2012.
7- Act 20,24.
8- Ce réaménagement avait pour but de mieux organiser la vitalité de l’Église catholique en Alsace pour pouvoir proposer l’Évangile à tous.
9- Document intitulé Les étapes de la vie chrétienne – Normes diocésaines.
10- Ces Statuts entrent en vigueur le 1er dimanche de l’Avent, 27 novembre 2011.
11- Numéro spécial de L’Église en Alsace, ce livret propose en dix chapitres une réflexion à partir des Actes des Apôtres.