Coeur du Sundgau > Lire un article > La Chronique de Gérard le PAroissien : Les Vertus Morales
le 29/10/2017 à 21:36
Visite pastorale autour de la tente de la Rencontre - A HIRTZBACH, du 17 au 23 SEPTEMBRE 2018
Rencontres sous la Tente de la Rencontre, du lundi au vendredi. Le curé vous attend, pour vous écouter et échanger avec vous. Rencontres avec les visiteurs de malades, aidants, ....
le 04/09/2017 à 20:20
Semaine Pastorale - Autour de la Tente de la rencontre
Votre curé passe une semaine chez vous. Pour partager du temps avec vous / Pour vivre tout simplement avec vous / Pour se donner un temps pour vous, avec vous. Pourquoi? Pour nous retrouver, ...

LES PAROISSES
ORGANISATION GENERALE DE LA PAROISSE
EGLISE
Des Gestes pour le Baptêmes
Démarche à faire pour le Baptême
BENEDICTIONS ARBRES de la RECONNAISSANCE
RENTREE SCOLAIRE 2013-2014
LA REGLEMENTATION FUNERAIRE
CHRONIQUES PASTORALES
CHRONIQUES PASTORALES 2
LES PAROISSES !
LA VIE PAROISSIALE 2
MCR Mouvement Chrétien des Retraités
LA COMMUNAUTE DE PAROISSES
OBSEQUES en COURS sur la Communauté
DYNAMIQUE DIOCESAINE
PASTORALE des ENFANTS
CONCILE VATICAN II - 50 ans
LE MARIAGE !
LE BAPTEME en Eglise
PASTORALE de la SANTE
INFORMATIONS PASTORALES
LETTRE PASTORALE de notre Archevêque
EAP EQUIPE ANIMATION PASTORALE
LES SACREMENTS
LA VIE PAROISSIALE
BOUGE TON EGLISE
HOMMAGE à nos BENEVOLES !!!
LA PASTORALE DES JEUNES
LE SAVIEZ VOUS ?
CARITAS Equipe Locale
ART SACRE FELDBACH
AIR du TEMPS ?
LITURGIE
Servants d'Autel / enfants de Choeur....
CONSEILS de FABRIQUE
CPM CENTRE de PREPARATION aux MARIAGES Haut Rhin
CITATIONS du MOIS !
JEAN PAUL II
CMR CHRETIENS en MONDE RURAL
PRIERES pour Aujourd'hui !
HISTOIRE du DIOCESE de STRASBOURG
SOUVENIRS
ARCHIVES
La Chronique de Gérard le PAroissien : Les Vertus Morales      

  Les vertus morales

Voilà déjà longtemps que je vous fais partager mes réflexions sur des sujets variés.

Récemment notre curé doyen m'a demandé si je voulais les consacrer aux vertus. Tâche bien difficile tant ce domaine est immense même si on essaie de se limiter aux vertus morales et au sens chrétien du terme.

Je laisserai donc de côté les vertus théologales (foi, espérance, charité) apprises au catéchisme. Parmi les vertus morales qui ont pour objet nos comportements et nos manières de vivre, je ne retiendrai que les vertus dites cardinales ou fondamentales, laissant de côté les autres : humilité, chasteté, courage, douceur, patience, générosité, honnêteté, politesse etc.

Ces vertus cardinales sont au nombre de 4 :

Justice, Force, Prudence et Tempérance.

Ce que vous lirez n'engage bien sûr que moi-même et ne se veut absolument pas avoir valeur d'exemple. Je commencerai dans ce numéro, par la force. Je dirai que la force nous donne fermeté et constance dans la poursuite du Bien. Elle nous permet de résister aux tentations, de vaincre la peur, même de la mort et d'affronter l'épreuve, voire les persécutions. Elle nous permet aussi de vaincre la crainte des fatigues et des dangers, les critiques ou les railleries.

Cela est bien nécessaire dans un monde largement déchristianisé. C'est peut-être facile lorsque nous nous retrouvons entre nous, à l'église, dans nos paroisses. Mais sommes-nous suffisamment forts pour affirmer notre identité de chrétiens dans le reste de notre vie, sociale, professionnelle, de loisirs ? C'est moins sûr. Avons-nous la force de refuser certaines compromissions, certaines injustices, certains mépris, surtout si ce n'est pas nous, mais notre prochain qui en est la victime ? Avons-nous toujours la force même, de reconnaître  notre prochain dans l'immigré qu'on accuse à tort de prendre notre travail ou de bénéficier indument de notre protection sociale ?

Même l'apôtre Pierre n'a pas eu la force nécessaire lorsqu'il a renié le Christ trois fois. Alors nous ! Ne sommes-nous pas tentés de suivre les tendances du moment, en matière de loisirs, de mode, d'addiction aux jeux vidéo ou à certaines nouvelles technologies, sinon pour nous-mêmes mais parfois pour faire plaisir à nos enfants ?

Nous souhaitons plaire ; c'est bien normal mais avons-nous la force de déplaire pour respecter notre identité de chrétien ? Combien parmi nous ont critiqué l'Eglise, le pape, pour avoir rappelé fermement certaines prises de position fondamentales pour respecter l'enseignement de Jésus Christ.

Les vices contraires à cette vertu de force sont la peur et la lâcheté d'un côté mais aussi la témérité de l'autre. Chacun de nous pourra multiplier les exemples mais vous serez d'accord avec moi pour reconnaître que pratiquer cette vertu de force, éviter les défauts contraires, n'est pas facile.

La prière, la lecture des Saintes Ecritures sont indispensables pour progresser dans cette voie. Ce qui est valable pour la force l'est tout autant pour les autres vertus morales que j'aborderai successivement dans les prochains numéros.

Gérard Versini - délégué au conseil de zone Sundgau