Coeur du Sundgau > Lire un article > C'est quoi le Bonheur ?
le 29/10/2017 à 21:36
Visite pastorale autour de la tente de la Rencontre - A HIRTZBACH, du 17 au 23 SEPTEMBRE 2018
Rencontres sous la Tente de la Rencontre, du lundi au vendredi. Le curé vous attend, pour vous écouter et échanger avec vous. Rencontres avec les visiteurs de malades, aidants, ....
le 04/09/2017 à 20:20
Semaine Pastorale - Autour de la Tente de la rencontre
Votre curé passe une semaine chez vous. Pour partager du temps avec vous / Pour vivre tout simplement avec vous / Pour se donner un temps pour vous, avec vous. Pourquoi? Pour nous retrouver, ...

LES PAROISSES
ORGANISATION GENERALE DE LA PAROISSE
EGLISE
Des Gestes pour le Baptêmes
Démarche à faire pour le Baptême
BENEDICTIONS ARBRES de la RECONNAISSANCE
RENTREE SCOLAIRE 2013-2014
LA REGLEMENTATION FUNERAIRE
CHRONIQUES PASTORALES
CHRONIQUES PASTORALES 2
LES PAROISSES !
LA VIE PAROISSIALE 2
MCR Mouvement Chrétien des Retraités
LA COMMUNAUTE DE PAROISSES
OBSEQUES en COURS sur la Communauté
DYNAMIQUE DIOCESAINE
PASTORALE des ENFANTS
CONCILE VATICAN II - 50 ans
LE MARIAGE !
LE BAPTEME en Eglise
PASTORALE de la SANTE
INFORMATIONS PASTORALES
LETTRE PASTORALE de notre Archevêque
EAP EQUIPE ANIMATION PASTORALE
LES SACREMENTS
LA VIE PAROISSIALE
BOUGE TON EGLISE
HOMMAGE à nos BENEVOLES !!!
LA PASTORALE DES JEUNES
LE SAVIEZ VOUS ?
CARITAS Equipe Locale
ART SACRE FELDBACH
AIR du TEMPS ?
LITURGIE
Servants d'Autel / enfants de Choeur....
CONSEILS de FABRIQUE
CPM CENTRE de PREPARATION aux MARIAGES Haut Rhin
CITATIONS du MOIS !
JEAN PAUL II
CMR CHRETIENS en MONDE RURAL
PRIERES pour Aujourd'hui !
HISTOIRE du DIOCESE de STRASBOURG
SOUVENIRS
ARCHIVES
C'est quoi le Bonheur ?      

 

C'est quoi le Bonheur ? texte trouver sur le site  future.sciences.com

La recherche du bonheur guide nos actes et nos pensées, mais elle est parfois mal orientée. Le bonheur n'est en effet pas intrinsèque à la richesse ou au pouvoir, il se trouve là où on ne le cherche pas... C'est ce que souhaite partager l'auteur de l'ouvrage Pourquoi les gens heureux vivent-ils plus longtemps ?, dont voici un extrait.

Le tailleur de pierre : extrait de l'ouvrage de J. Quoidbach

Un petit tailleur de pierre vivait paisiblement au pied d’une grande montagne dont il détachait des morceaux de rocher pour construire des maisons.

Il était satisfait de son sort. Jusqu’au jour où… il se rendit chez un riche seigneur des environs pour honorer une commande. Il découvrit alors les merveilles d’une vie de luxe et d’abondance : somptueuse demeure, habits de soie, mets raffinés, gracieuses concubines, etc.

À partir de ce moment, les splendeurs qu’il aperçut l’empêchèrent de dormir. Sa vie lui apparut désormais sans joie. « Ah si j’étais riche, se lamenta-t-il, comme je serais heureux ! »

Le génie de la montagne entendit sa plainte : « Ton vœu a été entendu, tailleur de pierre, sois donc riche et sois donc heureux ! » Aussitôt dit, aussitôt fait. Riche marchand il devint et il fut satisfait de son sort. Jusqu’au jour où… il vit passer le roi dans son palanquin d’or, chacun se courbant sur son passage. Que valaient donc ses richesses à côté du pouvoir d’un roi et de l’admiration que tous lui vouaient ? « Ah si j’étais roi, soupira-t-il, comme je serais heureux ! »

Et le génie de la montagne entendit sa plainte : « Ton vœu a été entendu, marchand, sois donc roi et sois donc heureux ! » Aussitôt dit, aussitôt fait. Roi vénéré il devint et il fut satisfait de son sort. Jusqu’au jour où… il advint que le soleil imposa sur le pays ses rayons ardents et impitoyables. Tout roi qu’il était, il ne pouvait se protéger de la chaleur et s’opposer au pouvoir de ce maître du ciel.

Dépité, il s’exclama : « À quoi servent trône et richesses, si le soleil est plus puissant que moi ! Ah si j’étais soleil, comme je serais heureux ! » À nouveau le génie de la montagne entendit sa plainte : « Ton vœu a été entendu, roi, sois donc soleil et sois donc heureux ! » Aussitôt dit, aussitôt fait. Soleil tout puissant il devint. Il darda ses rayons sur tout ce qui vivait : riches et pauvres, faibles et puissants, plantes et animaux. Tous étaient soumis à son pouvoir et tous se desséchaient. Et il fut satisfait de son sort. Jusqu’au jour où… il vit que la montagne, elle, se dressait toujours. Immuable.

En colère, il s’écria : « À quoi sert la puissance si l’on peut me résister ? Ah, si j’étais la montagne, comme je serais heureux ! » Encore, le génie de la montagne entendit sa plainte : « Ton vœu a été entendu, soleil, sois donc montagne et sois donc heureux ! » Aussitôt dit, aussitôt fait. Montagne immortelle il devint. Et il fut satisfait de son sort, jusqu’au jour où… il sentit quelque chose lui démanger le pied. Et c’est alors qu’il vit, là en bas, tout en bas, un tout petit tailleur de pierre occupé à détacher des morceaux de rocher pour construire les maisons…

La quête du bonheur

Le livre de l'auteur dont voici quelques chapitres, s’adresse au petit tailleur de pierre qui se trouve en chacun de nous. Qui, en effet, n’a pas un jour souhaité être plus riche, plus admiré, plus puissant… s’imaginant être ainsi plus heureux ? Nous courons tous après le bonheur.

Cette quête universelle à travers les âges et les continents n’a cessé de passionner écrivains, philosophes, poètes. On ne compte plus aujourd’hui les ouvrages de développement personnel qui nous promettent d’atteindre la félicité en quelques recettes miracles. En marge de cette littérature de développement personnel parfois simpliste, depuis trente ans, la recherche scientifique sur le bonheur avance à grands pas et balaye sur son passage bon nombre d’idées reçues.

En effet, s’il semble évident que le bonheur est la conséquence d’une vie prospère, longue et épanouie, il en est aussi la cause ! Eh oui, se sentir heureux… rend heureux ! Ceci n’est pas une lapalissade. Le bonheur se trouve souvent où on ne l’attend pas et influence positivement tous les domaines de notre vie : santé, relations sociales, vie amoureuse, réussite professionnelle, etc.

Et si on essayait de trouver une place au Bon Dieu dans notre vie, dans notre Bonheur ? Qu'en pensez vous ?