Coeur du Sundgau > Lire un article > La chronique de Gérard le Paroissien : Restons Optimiste....
le 29/10/2017 à 21:36
Visite pastorale autour de la tente de la Rencontre - A HIRTZBACH, du 17 au 23 SEPTEMBRE 2018
Rencontres sous la Tente de la Rencontre, du lundi au vendredi. Le curé vous attend, pour vous écouter et échanger avec vous. Rencontres avec les visiteurs de malades, aidants, ....
le 04/09/2017 à 20:20
Semaine Pastorale - Autour de la Tente de la rencontre
Votre curé passe une semaine chez vous. Pour partager du temps avec vous / Pour vivre tout simplement avec vous / Pour se donner un temps pour vous, avec vous. Pourquoi? Pour nous retrouver, ...

LES PAROISSES
ORGANISATION GENERALE DE LA PAROISSE
EGLISE
Des Gestes pour le Baptêmes
Démarche à faire pour le Baptême
BENEDICTIONS ARBRES de la RECONNAISSANCE
RENTREE SCOLAIRE 2013-2014
LA REGLEMENTATION FUNERAIRE
CHRONIQUES PASTORALES
CHRONIQUES PASTORALES 2
LES PAROISSES !
LA VIE PAROISSIALE 2
MCR Mouvement Chrétien des Retraités
LA COMMUNAUTE DE PAROISSES
OBSEQUES en COURS sur la Communauté
DYNAMIQUE DIOCESAINE
PASTORALE des ENFANTS
CONCILE VATICAN II - 50 ans
LE MARIAGE !
LE BAPTEME en Eglise
PASTORALE de la SANTE
INFORMATIONS PASTORALES
LETTRE PASTORALE de notre Archevêque
EAP EQUIPE ANIMATION PASTORALE
LES SACREMENTS
LA VIE PAROISSIALE
BOUGE TON EGLISE
HOMMAGE à nos BENEVOLES !!!
LA PASTORALE DES JEUNES
LE SAVIEZ VOUS ?
CARITAS Equipe Locale
ART SACRE FELDBACH
AIR du TEMPS ?
LITURGIE
Servants d'Autel / enfants de Choeur....
CONSEILS de FABRIQUE
CPM CENTRE de PREPARATION aux MARIAGES Haut Rhin
CITATIONS du MOIS !
JEAN PAUL II
CMR CHRETIENS en MONDE RURAL
PRIERES pour Aujourd'hui !
HISTOIRE du DIOCESE de STRASBOURG
SOUVENIRS
ARCHIVES
La chronique de Gérard le Paroissien : Restons Optimiste....      

Sachons rester optimiste !

Il y a déjà quelques temps, j'ai pris connaissance avec un grand intérêt de données statistiques sur la place du catholicisme dans le monde et en particulier dans notre pays. Certaines de ces données inclineraient plutôt au pessimisme. Qu'on en juge :

La crise des vocations : en mai 2010, il y avait en France 19640 prêtres, religieux et diocésains dont la moitié ont 75 ans et plus. Environ 4000 postes sont à pourvoir en paroisses alors qu'il n'y a eu que 83 ordinations pour toute la France en 2010 (999 en 1951, 575 en 1960).

Le déclin de la pratique religieuse : 27% des Français déclaraient participer régulièrement à la messe dominicale en 1965 ; ils n'étaient plus que 20% en 1972 et 4,5% entre 2006 et 2009. En 1966, 80% des Français se disaient catholiques ; ils n'étaient plus que 64% en 2009.

Des pratiquants de plus en plus âgés : 7% de la tranche d'âge 18-24 ans se disent pratiquants, contre 43% des plus de 65 ans. Politiquement, ils seraient plus à droite que la moyenne : 39% voteraient pour l'UMP et 12% pour le centre-droit. Les pratiquants sont surtout concentrés dans le NE et le NO de la France.

Si cette évolution a de quoi nous inquiéter, d'autres données nous porteraient davantage à l'optimisme. Rappelons-nous encore une fois que la France n'est qu'un (petit) élément de l'église catholique (ce qui veut dire universelle, je le rappelle).

Pour le monde entier, le nombre de prêtres est passé de 405 178 en 2000 à  409 166 en 2008. Le clergé européen (41%) n'est plus majoritaire. Le nombre de candidats au sacerdoce a augmenté de 1% en 2007 et 2008, alors qu'il a diminué de 4,3% en Europe.

De même, le nombre de baptisés, qui représentait 17,4% de la population mondiale en 2008, a augmenté de 0,7%. Le nombre de séminaristes a, lui aussi, augmenté, il est vrai surtout en Afrique et en Asie.

Mais, même dans notre pays, il y a des signes positifs. Le nombre de Français qui «prennent parfois un moment pour prier» demeure relativement stable ( 44% en 1981, 42% en 2008 ); 52% disaient croire en Dieu en 1981 et 51% en 2008.

Certes, il y a une individualisation grandissante du rapport au sacré mais depuis une dizaine d'années, il y a eu une progression des croyances chez les 18-29 ans (45% d'entre eux croient à une vie après la mort contre 39%, toutes générations confondues).

C'est tout cela qui m'a amené à intituler mon papier «sachons rester optimistes».

C'est aussi ce désir qui sous-tend toutes les initiatives et le travail menés par notre communauté de paroisses. C'est en nous y associant, en apportant notre participation active, en témoignant de la vie spirituelle qui nous anime que nous saurons attirer et retenir parmi nous en particulier les jeunes, dont certains alors, se tourneront peut-être vers le sacerdoce.

Oui, mais pour tout cela, sachons rester optimistes !

Gérard Versini

Délégué du Conseil Pastoral auprès du Conseil de Zone Sundgau - tout droit réservé !