Coeur du Sundgau > Lire un article > La destinations des Cendres !
le 09/03/2016 à 11:32
Rencontres pour la préparation au Baptême -
Les parents ayant un projet de Baptême pour leur enfant sont invités à s'inscrire au Presbytère de Hirsingue et à participer à une rencontre, les premiers mard...
le 08/04/2014 à 19:48
A SAVOIR ! - Renseignements Pratiques
  Quelques RENSEIGNEMENTS PRATIQUES   PERMANENCES au Presbytère de HIRSINGUE :     mardi après-midi, de 15 H à 17 H     mercredi...

LES PAROISSES
ORGANISATION GENERALE DE LA PAROISSE
EGLISE
Des Gestes pour le Baptêmes
Démarche à faire pour le Baptême
BENEDICTIONS ARBRES de la RECONNAISSANCE
RENTREE SCOLAIRE 2013-2014
LA REGLEMENTATION FUNERAIRE
CHRONIQUES PASTORALES
CHRONIQUES PASTORALES 2
LES PAROISSES !
LA VIE PAROISSIALE 2
MCR Mouvement Chrétien des Retraités
LA COMMUNAUTE DE PAROISSES
OBSEQUES en COURS sur la Communauté
DYNAMIQUE DIOCESAINE
PASTORALE des ENFANTS
CONCILE VATICAN II - 50 ans
LE MARIAGE !
LE BAPTEME en Eglise
PASTORALE de la SANTE
INFORMATIONS PASTORALES
LETTRE PASTORALE de notre Archevêque
EAP EQUIPE ANIMATION PASTORALE
LES SACREMENTS
LA VIE PAROISSIALE
BOUGE TON EGLISE
HOMMAGE à nos BENEVOLES !!!
LA PASTORALE DES JEUNES
LE SAVIEZ VOUS ?
CARITAS Equipe Locale
ART SACRE FELDBACH
AIR du TEMPS ?
LITURGIE
Servants d'Autel / enfants de Choeur....
CONSEILS de FABRIQUE
CPM CENTRE de PREPARATION aux MARIAGES Haut Rhin
CITATIONS du MOIS !
JEAN PAUL II
CMR CHRETIENS en MONDE RURAL
PRIERES pour Aujourd'hui !
HISTOIRE du DIOCESE de STRASBOURG
SOUVENIRS
ARCHIVES
La destinations des Cendres !      

Note d’information : La destination des cendres

Le choix de la destination des cendres est une décision importante.

Les cendres ont un statut juridique
La loi n°2008-1350 du 19 décembre 2008 a considérablement modifié la législation en vigueur en conférant aux cendres un statut juridique afin que celles-ci soient traitées avec respect, dignité et décence.
Désormais, l’urne ne peut plus être conservée au domicile.  Cette loi autorise différentes destinations pour les cendres des personnes décédées dont le corps a donné lieu à crémation : « A la demande de la personne ayant qualité pour pourvoir aux funérailles, les cendres sont en leur totalité :

Déposées dans une concession d’un cimetière ou d’un site cinéraire :

L’urne cinéraire peut être :

- inhumée dans une sépulture,

- déposée dans une case de columbarium

- scellée sur un monument funéraire.

Quels sont les différents types de concessions ?

·  Inhumation : L’urne cinéraire peut être inhumée en pleine terre ou dans un caveau à urnes qui permet d’isoler les urnes de la terre.

·  Le columbarium : C’est une construction murale qui regroupe plusieurs cases pouvant contenir une ou plusieurs urnes.

Quelles sont les formalités ?

Ces opérations font l’objet d’une demande d’autorisation préalable auprès de la mairie du cimetière ou du site cinéraire. L’entreprise de pompes funèbres mandatée peut normalement se charger de l’ensemble des formalités lorsqu’il s’agit d’un cimetière. Dans le cadre des sites cinéraires, c’est le gestionnaire du crématorium auquel il est contigu qui s’en chargera lui-même pour les caveaux à urnes et les columbariums.

Attention, certaines communes réservent exclusivement les concessions aux personnes qui y résidaient, il est nécessaire de se renseigner.

Quelle destination pour les cendres ?

2. Dispersion dans un espace dédié : Les cendres peuvent être dispersées dans un espace aménagé à cet effet au sein d’un cimetière ou d’un site cinéraire. La dispersion est un acte irréversible.

Qu’est-ce que le jardin du souvenir ?

C’est un lieu aménagé où l’on disperse les cendres. C’est un espace commun de dispersion.

Qu’est-ce que la mémorialisation ?

La mémorialisation dans un parc cinéraire est un moyen individuel de perpétuer le souvenir. 

Il s’agit souvent d’une dispersion des cendres au pied d’un végétal mais aussi d’objets dédiés tels que des galets gravés ou autres.

Chaque mémorialisation est consacrée à une ou plusieurs personnes pour une durée déterminée. L’entretien des espaces est garanti par le gestionnaire.

 

Quelles sont les formalités ?

Les dispersions qui ont lieu dans le jardin du souvenir sont réalisées après autorisation du Maire et sont consignées dans un registre tenu par la commune ou son délégataire.

Les mémorialisations font l’objet d’une convention avec le gestionnaire du parc cinéraire.

 

Dispersion des cendres en pleine nature : Qu’est-ce que la « pleine nature » ?

C’est un « espace naturel non aménagé », hors de tout lieu de résidence (autrement dit : la dispersion ne peut être réalisée dans un jardin).

Dans le cas d’une dispersion sur un terrain privé, il est nécessaire d’obtenir l’autorisation du propriétaire avant de la réaliser (ex : forêt, prairie …). Il est également possible de disperser les cendres en mer à condition que cela ne contrevienne pas à la réglementation maritime applicable.

Les cendres ne peuvent pas être dispersées sur la voie publique.

 

Quelles sont les formalités ?

La dispersion peut être réalisée par les proches et déclarée ensuite, par la personne ayant qualité pour pourvoir aux funérailles, à la mairie du lieu de naissance du défunt et à celle du lieu de dispersion.

 

Inhumation de l’urne dans une propriété privée : L’urne cinéraire peut être inhumée dans un terrain privé dès lors que les formalités réglementaires sont respectées au même titre que les inhumations de corps.

 

Quelles sont les formalités ?

L’inhumation de l’urne dans une propriété privée est soumise à autorisation du Préfet.