Coeur du Sundgau > Lire un article > La réconciliation avec Dieu.
le 08/06/2018 à 14:15
Insriptions 1ère Communion - Rappel
Il est encore possible d'inscrire les enfants nés en 2010 au parcours de préparation à la Première Communion: jusqu'au 31 juillet 2018 au presbytère de Hirsingue ...
le 29/10/2017 à 21:36
Visite pastorale autour de la tente de la Rencontre - A FELDBACH, du 16 au 22 JUILLET 2018
Rencontres sous la Tente de la Rencontre, du lundi au vendredi. Le curé vous attend, pour vous écouter et échanger avec vous. Rencontres avec les visiteurs de malades, aidants, ....

LES PAROISSES
ORGANISATION GENERALE DE LA PAROISSE
EGLISE
Des Gestes pour le Baptêmes
Démarche à faire pour le Baptême
BENEDICTIONS ARBRES de la RECONNAISSANCE
RENTREE SCOLAIRE 2013-2014
LA REGLEMENTATION FUNERAIRE
CHRONIQUES PASTORALES
CHRONIQUES PASTORALES 2
LES PAROISSES !
LA VIE PAROISSIALE 2
MCR Mouvement Chrétien des Retraités
LA COMMUNAUTE DE PAROISSES
OBSEQUES en COURS sur la Communauté
DYNAMIQUE DIOCESAINE
PASTORALE des ENFANTS
CONCILE VATICAN II - 50 ans
LE MARIAGE !
LE BAPTEME en Eglise
PASTORALE de la SANTE
INFORMATIONS PASTORALES
LETTRE PASTORALE de notre Archevêque
EAP EQUIPE ANIMATION PASTORALE
LES SACREMENTS
LA VIE PAROISSIALE
BOUGE TON EGLISE
HOMMAGE à nos BENEVOLES !!!
LA PASTORALE DES JEUNES
LE SAVIEZ VOUS ?
CARITAS Equipe Locale
ART SACRE FELDBACH
AIR du TEMPS ?
LITURGIE
Servants d'Autel / enfants de Choeur....
CONSEILS de FABRIQUE
CPM CENTRE de PREPARATION aux MARIAGES Haut Rhin
CITATIONS du MOIS !
JEAN PAUL II
CMR CHRETIENS en MONDE RURAL
PRIERES pour Aujourd'hui !
HISTOIRE du DIOCESE de STRASBOURG
SOUVENIRS
ARCHIVES
La réconciliation avec Dieu.      

La Réconciliation ou la Confession

source : catho62-bruay

Au moment des temps fort de l'année, (Pâques, Noël, ...), il y a des célébrations de pardon, de réconciliation, de confession, suivant le terme que chacun comprend ou utilise dans sa génération mais qui sont semblables.Le plus souvent, la célébration se fait en communauté ou peut-être fait aussi en "tête à tête " avec un prêtre suivant leur disponibilité et la gravité du sujet.Mais pour l'une ou l'autre des demandes, adressez-vous au secrétariat du presbytère à Hirsingue qui vous répondra aussitôt et qui arrangera un rendez-vous avec un prêtre de secteur si cela est possible. N'oubliez pas de laisser vos coordonnées téléphoniques si un problème se posait.

Historique du sacrement de la réconciliation

Créant l'homme à son image, il a fait de lui son enfant en l'appelant à partager pour toujours son intimité. Mais, par le péché lors de la Genèse avec Adam et Eve, l'homme s'est détourné de Dieu, il a résilié le pacte de l'amitié. Mais comme dans tout, il fallait une réconciliation et seul Dieu pouvait en prendre l'initiative.. En envoyant son Fils unique sur la terre. Sur la croix, "c'est bien Dieu qui, dans le Christ, réconciliait le monde avec lui" (2 Cor 5:19). Entre Dieu et les hommes, le Christ est le seul Médiateur et c'est pour cela qu'il a inauguré son ministère en proclamant : "Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle " (Mc 1:15). Comme Jean-Baptiste le criait dans le désert, cet appel faisait écho à la prédication des prophètes, qui annonçaient de préparer la route pour le Messie en "proclamant un baptême de conversion pour la rémission des péchés" (Lc 3:3). Le Seigneur en vue de notre réconciliation avec lui, nous exorthe à nous repentir, à nous convertir. Mais ce n'est pas d'exhorter les hommes à renoncer au mal que le Christ s'est contenté de réaliser pour écouter la voix de son Père. Il a fait ce que Dieu seul pouvait faire dans l'Ancien Testament, il a déclaré à la pécheresse et au paralytique : "Tes péchés sont pardonnés" (Lc 7:48, 9:2). Il a versé son sang "en rémission des péchés" (Mt 26:28) et, le soir de Pâques, il a dit à ses apôtres :"Recevez le Saint-Esprit. Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis" (Jn 20:22-23). Le Christ a charger son Eglise d'une mission de réconciliation près des pêcheurs, à qui il avait fait un si bon accueil que ses ennemies s'en scandalisaient de cette conduite, pardonné à ses ennemies, on n'avait jamais vu cela et était tout à fait incompréhensible, l'Amour ne pouvait vaincre la haine !(Lc 15:1). Aussi, saint Pierre invite-t-il au peuple à se convertir dès le jour de la Pentecôte, Cor 5:20).:"Convertissez-vous et que chacun de vous se fasse baptiser au nom de Jésus-Christ pour obtenir la rémission de ses péchés" (Act 2:38). Puis il écrira aux chrétiens de Corinthe : "Au nom du Christ, nous vous le demandons, laissez-vous réconcilier avec Dieu" (2

Pour des hommes qui passent de l'incroyance à la foi en Jésus, le sacrement de la conversion de la réconciliation, le sacrement qui remet les péchés, est le baptême, Comme l'enseigne saint Pierre, et comme nous le proclamons à chaque fois dans le Credo, le baptême est le sacrement de la conversion et de la réconciliation pour toute personne qui passe de l'incroyance à la foi au Christ.Mais avec le baptême et après, le combat n'est pas fini entre la partie charnelle de l'homme et l'homme selon l'Esprit de Dieu. Il se poursuit durant toute notre vie avec, de notre part, des défaillances et des chutes, de l'égoïsme et de l'Amour. C'est pourquoi le Seigneur a institué le sacrement de la réconciliation dans lequel il offre au chrétien regrettant sa faute la possibilité de renouer son alliance acquise au baptême autant de fois qu'il est nécessaire. Le pardon des péchés, qui nous y est accordé, nous réconcilie à la fois avec Dieu et avec nos frères. Toute faute grave étant une offense au Seigneur est un refus aux autres car on ne peut aimer Dieu sans aimer son prochain.

Le sacrement de la Réconciliation n'est requis que pour les fautes graves (vol, adultère, meurtre, faux témoignages, ...) . Pour celles qui le sont moins, nous avons de nombreux moyens d'obtenir le pardon de nos péchés, comme l'effort intime pour nous arracher à notre égoïsme, l'exercice de la charité fraternelle, la prière personnelle et communautaire, en particulier la récitation du Notre Père, et surtout la participation à l'Eucharistie. Mais, d'une part, ne sous-estimons pas la gravité de certaines fautes et, de l'autre, il faut aimer à faire de temps en temps l'aveu de toutes nos fautes à l'Eglise en la personne du prêtre, ministre du Seigneur, pour intensifier notre effort de conversion en lui donnant une expression publique, et pour recevoir la grâce du sacrement, qui nous met en contact avec le Christ Sauveur : "Ceux qui s'approchent du sacrement de la Pénitence y reçoivent la miséricorde de Dieu, le pardon de l'offense qu'ils lui ont faite et du même coup sont réconciliés avec l'Eglise que leur péché a blessée et qui, par la charité, l'exemple, la prière, travaille à leur conversion".

Le sacrement de la Réconciliation peut-être célébré dans un rendez-vous personnel entre le pénitant et le prêtre, ou bien, il peut être l'objet dans une célébration communautaire. Dans les deux cas, il demande une confrontation sincère de notre vie avec la Parole de Dieu.