Coeur du Sundgau > Lire un article > ASSEMBLEE GENERALE 2013
le 08/06/2018 à 14:15
Insriptions 1ère Communion - Rappel
Il est encore possible d'inscrire les enfants nés en 2010 au parcours de préparation à la Première Communion: jusqu'au 31 juillet 2018 au presbytère de Hirsingue ...
le 29/10/2017 à 21:36
Visite pastorale autour de la tente de la Rencontre - A FELDBACH, du 16 au 22 JUILLET 2018
Rencontres sous la Tente de la Rencontre, du lundi au vendredi. Le curé vous attend, pour vous écouter et échanger avec vous. Rencontres avec les visiteurs de malades, aidants, ....

LES PAROISSES
ORGANISATION GENERALE DE LA PAROISSE
EGLISE
Des Gestes pour le Baptêmes
Démarche à faire pour le Baptême
BENEDICTIONS ARBRES de la RECONNAISSANCE
RENTREE SCOLAIRE 2013-2014
LA REGLEMENTATION FUNERAIRE
CHRONIQUES PASTORALES
CHRONIQUES PASTORALES 2
LES PAROISSES !
LA VIE PAROISSIALE 2
MCR Mouvement Chrétien des Retraités
LA COMMUNAUTE DE PAROISSES
OBSEQUES en COURS sur la Communauté
DYNAMIQUE DIOCESAINE
PASTORALE des ENFANTS
CONCILE VATICAN II - 50 ans
LE MARIAGE !
LE BAPTEME en Eglise
PASTORALE de la SANTE
INFORMATIONS PASTORALES
LETTRE PASTORALE de notre Archevêque
EAP EQUIPE ANIMATION PASTORALE
LES SACREMENTS
LA VIE PAROISSIALE
BOUGE TON EGLISE
HOMMAGE à nos BENEVOLES !!!
LA PASTORALE DES JEUNES
LE SAVIEZ VOUS ?
CARITAS Equipe Locale
ART SACRE FELDBACH
AIR du TEMPS ?
LITURGIE
Servants d'Autel / enfants de Choeur....
CONSEILS de FABRIQUE
CPM CENTRE de PREPARATION aux MARIAGES Haut Rhin
CITATIONS du MOIS !
JEAN PAUL II
CMR CHRETIENS en MONDE RURAL
PRIERES pour Aujourd'hui !
HISTOIRE du DIOCESE de STRASBOURG
SOUVENIRS
ARCHIVES
ASSEMBLEE GENERALE 2013      

ASSEMBLEE GENERALE de la Communauté de Paroisses "Coeur du Sudngau" 2013

Quelques photos et impréssions générales


Si on pouvait rêver l’Eglise ? La fraternité est un Trésor à partager !

Si on pouvait imaginer l’Eglise à nouveau ? Qu’est-ce que cela serait ? Nous avons tous des rêves, des désirs, nous avons cela en commun… Quand nous regardons autour de nous, l’histoire, les circonstances économiques, politiques et sociales, nous découvrons, souvent malgré nous, que l’Eglise n’est pas toujours faite d’avance, l’Eglise n’est pas toute terminée, l’Eglise est encore entrain d’advenir. Elle est encore entrain d’émerger…et cela beaucoup d’entre nous, ne l’ont toujours pas compris ! Je pense que de temps en temps il faut se rappeler cela. Un fait est là ! L’Eglise de papa, c’est fini !! 

Quand nous parlons de l’Eglise, nous avons peut être des images un peu trop statiques, comme si elle était terminée, finie. Des images d’un passé qu’on voudrait retenir mais qui ne se peux plus. C’est la réalité de l’Eglise aujourd’hui, et l’Eglise c’est nous. !!! Voyez l’Eglise peut être tellement différente d’un lieu à l’autre elle peut prendre tellement de visages,  et d’une époque à l’autre aussi, actuellement l’Eglise vit des changements d’une ampleur sans précédent, des changements qui sont bouleversants, inquiétants, en tous les cas, qui nous déstabilisent.

Pourquoi une assemblée générale ? Pourquoi faire un point de relecture ?

Oui, nous avons besoin de comprendre ce qui nous arrive, nous recherchons un sens, nous sommes dans une société qui est en quête de sens. Une société qui a aussi perdu ses repères : où est-ce qu’on en est ? Qu’elles sont nos valeurs, nos croyances, il y a certains de nos concitoyens qui trouvent que la vie est absurde, qu’elle n’a pas de sens. Il y a un cynisme très fort autour de nous. Et même nous les croyants, les chrétiens, nous sommes menacés par le découragement….c’est là qu’on a besoin d’une lumière nouvelle, et c’est cela que je voudrais que nous puissions recevoir aujourd’hui. la lumière de la parole de Dieu…la parole est une richesse extraordinaire, pour nous les catholiques nous l’avons a peine redécouvert il y a 50 ans, avec le concile Vatican II, cette parole nous permet de voir le monde d’une manière incroyablement changée, transformée, le monde à un sens et nous pouvons le saisir, cherchons ensemble à comprendre ce qu’il se passe, Dieu n’abandonne pas son peuple, Dieu n’abandonne pas son église, ne cédons donc pas au découragement, au cynisme, les épreuves, la souffrances ne sont pas la fin…

Que fais Jésus ? Il fait quelque chose d’extraordinairement important, il va faire un lien entre ce qui se vit et la parole de Dieu. Il se révèle dans la fraction du pain, Il fait cela pour les disciples d’Emaus,  et je crois qu’il peut le faire pour nous aujourd’hui, découvrir que la parole a un rapport avec notre vie, elle peut nous aider à comprendre notre histoire..

Voyez le Christ est parmi nous, peut être pas toujours visible à nos yeux, mais a celui qui sait regarder avec foi, il est là ! nous ne pouvons pas garder cela pour nous, nous sommes invités à le partager, je sais que cela n’est pas facile, de parler d’évangélisation de témoignage on est parfois gêné, ce n’est pas toujours facile, de trouver les mots  mais laissons Dieu nous inspirer des petits gestes, des paroles simples lorsque c’est approprié mais sortons de chez nous retournons vers nos frères et sœurs, acceptons de quitter nos liens de confort, c’est ainsi que l’on va voir comment l’Eglise vit sa transition ; l’expérience à montrer que lorsque l’on part de soi même les gens sont ouverts, les gens se sentent concernés à un témoignage bien plus qu’à un discours. Nous sommes peu de chose, nous sommes fragile, nous ne pouvons parler que de ce que l’on est ! Le donner, le partager. Demandons au Seigneur qu’il nous donne la créativité, l’inventivité, je dirais l’imagination pour toucher les gens du Sundgau, et d’ailleurs, qu’il nous donne des chemins nouveaux. Et la transition que nous vivons ne sera pas la fin, elle sera juste une nouvelle étape, une Eglise qui témoigne !

Oui nous vivons un moment difficile d’Eglise, mais en vérité, je trouve qu’on vit un beau moment un bon moment, sans être d’une naïveté puérile, l’exemple des disciples d’EMAUS dont je fais référence en filigramme, peut nous inspirer. Nous sommes comme eux, nous courons vers une nouvelle espérance de Vie et de Foi, de Témoin…. ; Oui nos tristesses nos épreuves nos déceptions, mais cela est un passage, le Christ ressuscité est avec nous, et comme eux qui sont retournés à Jérusalem transformé, nous aussi, nous sommes chacun et chacune invité à retourner chez nous.

Ecouter, relire dans la foi, accueillir chez soi se laisser accueillir témoigner bien simplement, notre Eglise si fragile et si belle. J’entends le Ressuscité lui dire et j’entends sa mère lui dire, Eglise, je t’aime ! Et nous ? AMEN

(...) Les grands défis à relever à l’intérieur de la communauté Église : « Dans l’Église, on perçoit une certaine fatigue, un certain découragement, des divisions, des blessures d’Église; on est désinstallé, appauvri, nous en éprouvons certes de la tristesse. Nous vivons actuellement de grands deuils. On peut se poser cette question : où es-tu Jésus dans notre situation d’Église? Notre société est en quête de sens; notre société a perdu ses repères, les croyants sont menacés par le découragement. La lumière, en fait, nous la trouverons toujours, pour les catholiques, dans la Parole de Dieu, et le Christ est toujours présent. »

(Extraits de l'Allocution de M le Curé Doyen +)

Les impressions ( subjectives ) d'un paroissien suite à la journée du 27 janvier 2013 au foyer St Maurice de HIRTZBACH.

La journée du 27 janvier a été particulièrement importante et riche pour notre communauté « Coeur du Sundgau ». Le présent fascicule nous permet en particulier de (re)découvrir les comptes-rendus du matin.

Je voudrais pour ma part vous livrer quelques impressions qui n'engagent que moi.

140 places assises avaient été préparées dans la grande salle du foyer St Maurice, ce qui était peu pour toute la population de notre communauté de paroisses. Or, à aucun moment de la journée, elles n'ont été toutes occupées.

Et pourtant il s'en passe des choses dans notre communauté !

L'assemblée générale du matin a permis à chaque instance, service, mouvement, de faire le point sur les années écoulées depuis la reconnaissance officielle par notre archevêque. Beaucoup a été fait mais il reste encore à faire et pour cela, Coeur du Sundgau a besoin de chacun d'entre nous. En sommes-nous vraiment conscients ?

Après le repas tiré du sac, l'après-midi était dédié à Diaconia 2013, suite à l'appel des évêques de France, relayé dans notre diocèse et plus précisément le 27 janvier, dans notre communauté de paroisses. Je ne vous ferai pas l'injure de vous redire, une fois de plus ce qu'est Diaconia.

En tout cas, les représentants des divers organismes caritatifs et s'occupant des personnes en difficulté, présents pour parler de leur action, ont dû se sentir bien seuls, devant une assistance encore plus clairsemée que le matin.

Les témoignages, les réactions des chrétiens de base destinés à réaliser un livre blanc des fragilités et un livre des merveilles de situations vécues, n'ont pas pu être bien nombreuses et c'est dommage. Souhaitons que la journée de la zone Sundgau, sur le même thème, à Hirsingue le 16 mars 2013, permette de compenser ces manques du 27 janvier.

Enfin, la célébration de clôture de cette journée du 27 janvier a été le témoignage vivant de ce qui fait ( ou devrait faire ) notre communauté de paroisses : une chorale constituée des choristes des diverses paroisses, des servants d'autel venus également de celles-ci, une atmosphère de piété et de foi profonde. Mais là encore chez les fidèles, pas plus de participants, sinon moins, qu'à une messe du dimanche, alors que c'était la seule célébrée ce jour là. Les routes étaient praticables, la salle bien chauffée. Alors quoi ? Nos occupations du dimanche après-midi sont-elles inadaptables alors que la date était connue depuis longtemps ? Ne peuvent-elles être, une fois dans l'année, sacrifiées pour rencontrer Dieu et nos frères ?

Vous aurez senti, à travers mes propos, une certaine amertume. Je suis sûr qu'elle aura été partagée par beaucoup des présents.

Vous la livrer, dans ce que j'appellerais ce billet d'humeur m'aura permis, à moi au moins, de soulager mon coeur et ma conscience. J'espère que vous me le pardonnerez. (G.Versini)

Les photos : (cf A.JELSCH) MERCI à Tous et Bonne Route !



 


HIRSINGUE - HIRTZBACH - BETTENDORF - HENFLINGEN / GRENTZINGEN / OBERDORF - HEIMERSDORF - RUEDERBACH - FELDBACH - RIESPACH